9. sept., 2017

📚Ometeolt d’Albane Mondétour

Autoédition 18/07/17
Ebook 261 pages
Version Brochée 262 pages
Genre: Policier/Suspens/Thriller/Contemporain
Lien https://www.amazon.fr/Ometeolt-Albane-Mond%C3%A9tour-ebook/dp/B07416RV8M/ref=sr_1_1?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1504960118&sr=1-1&keywords=albane+mondetour

Synopsis 

Une épouse bafouée, prisonnière d’un mariage de convenance, hantée par un passé qui la ronge, trouve la force de changer son destin lorsque sa route croise celle d’un amour oublié.
Une gamine ignorante, progéniture d’une mère à la dérive, sœur aînée d’une enfant en danger, se voit dans l’obligation de renoncer à sa dignité, puis à sa liberté, pour sauver ceux qu’elle aime.
Elisabeth et Juliette n’ont rien en commun, évoluant dans deux mondes en tout point opposés, mais leurs décisions respectives vont toutes deux les entraîner bien plus loin qu’elles n’auraient pu l’imaginer.

 

 Mon Humble avis

Je ne suis pas fan de policier et de thriller mais la couverture étrangement attirante a retenu mon attention. J’ai lu les avis et l’extrait. Le début m’a tellement intriguée que j’ai décidé de finir ma lecture.

On a des personnages bien travaillés et un quotidien auquel on pourrait parfaitement s’identifier. Une femme aux prises avec ses doutes sur la fidélité de son époux, une santé mentale qui a posé problème un temps, un enfant à s’occuper, l’envie de se perdre dans des bras plus « tendres » … Gilles.

Nous suivons donc l’histoire d’Elisabeth et Antoine Médéric, un couple qui vit aisément. Antoine semble taciturne par moments et la manière dont l’écrivaine décrit ce personnage au travers des yeux d’Elisabeth est un brin angoissant, presque antipathique… En parallèle, on suit également l’histoire (ça m’a un peu déstabilisée au début) de Juliette qui se retrouve dans une « maison de maître ». Elle y est de son « plein gré », si je puis dire. Sa vie là-bas va être un vrai calvaire et encore le mot est faible. Se télescopent donc ces 2 histoires différentes en apparence qui vont se révéler tout autre… mais je n’en dirais pas plus.

L’effet de surprise est bien là et on compatit… on comprend. Le suspense est omniprésent et Albane Mondétour arrive à distiller la vérité de manière magistrale vers la fin. L'illustration de la couverture prend alors tout son sens.

En ce qui concerne l’écriture de l’Auteure, je la trouve fluide, bien travaillée et très entrainante.

Si vous aimez le genre policier, l’originalité, beaucoup de suspens, de l’angoisse, ce roman est fait pour vous. Quant aux autres laissez-vous tenter, vous pourriez aimer soit les thrillers, soit la plume de l’auteure ^^